Abilio Diniz, infatigable

Sur le chemin du succès
Abilio Diniz, infatigable

La collaboration avec Casino, un chapitre inachevé

A l'automne 2013, l’accord conclu avec le groupe français permet à Abilio Diniz (Lemonde.fr) d’être délivré de sa clause de non-concurrence et de pouvoir prévoir des investissements dans n’importe quel secteur économique. Le chef d'entreprise revend des actions pour un milliard de dollars à Casino, tout en s'engageant à concéder la tête du groupe GPA 7 années plus tard au président directeur de général de Casino. Il entend saisir la chance de faire de son groupe le numéro 2 mondial du secteur de la distribution en fusionnant le Grupo Pão de Açúcar avec Carrefour Brésil en 2011. Le groupe Casino contrôle GPA à partir de juin 2012. Le divorce est consommé et Abilio Diniz abandonne le conseil d'administration en 2013.

Abilio Diniz, une enfance formatrice

Dans son enfance, Abilio Diniz a souffert de l'animosité des gosses du quartier où il vit. Saviez-vous qu’il s’est formé aux arts martiaux dans le but de ne plus être un souffre-douleur ? Le jeune homme aspire à se perfectionner en économie aux USA. Abilio Diniz est diplômé de l’école de management de la Fondation Getùlio Vargas à Sao Paulo, où il est entré en 1956.

De la boulangerie familiale au à la première grande surface Grupo Pão de Açúcar

En rapport avec le Pain de Sucre de Rio, la boulangerie familiale se nomme Pão de Açúcar. A la fin des années cinquante, Abilio Diniz inaugure la toute première grande surface du groupe Pão de Açúcar. 10 ans plus tard, le groupe compte 40 magasins et mille quatre cents salariés Abilio Diniz discute les créateurs de Carrefour au milieu des années 1970. Il s’inspire de leur réussite pour faire croître son propre groupe.

Au Brésil, l'une des célébrités les plus charismatiques est Abilio Diniz. Selon l’hebdomadaire du Brésil "Epoca", le businessman fait partie des cent célébrités possédant le plus d'influence au sein du sous-continent brésilien. Abilio Diniz s'est avéré être un ami de l’ex président du sous-continent brésilien, Lula.

Abilio Diniz s'occupe de BRF et recherche de nouvelles possibilités d’investissement depuis son retrait de GPA. En décembre 2014, Peninsula, une société d'investissement fondée par la famille Diniz, rend publique l'acquisition de 10% du capital de Carrefour Brésil. À 78 ans, Abilio Diniz revient dans le domaine de la grande distribution au Brésil, en compagnie d'un partenaire de choix.

La famille, le sport, un homme de valeurs

Homme attaché aux valeurs de la famille, Abilio Diniz a eu six enfants. L'entrepreneur se considère comme appartenant au "capitalisme responsable", un courant lancé sur le continent américain et qui défend le bien-être et la motivation des employés dans l’entreprise. Sportif, Abilio Diniz débute sa journée par du sport. Ancien goal, il a aussi pratiqué la boxe et la musculation.