André-Jacques Auberton-Hervé

Sur le chemin du succès
André-Jacques Auberton-Hervé

André-Jacques Auberton-Hervé (Andre-jacques-auberton-herve) reste l'un des premiers porte-drapeaux du secteur de l’innovation dans notre pays. Saviez-vous que votre téléphone portable peut fonctionner en partie avec une technologie développée en France ? Pour assurer le développement de son entreprise, André-Jacques Auberton-Hervé a pris des décisions stratégiques.

La vision d'un entrepreneur

Au début des années 90, André-Jacques Auberton-Hervé crée, en partenariat avec Jean-Michel Lamure, l'entreprise Soitec. Dans la clientèle de la start-up, se trouvent des compagnies prestigieuses. Le succès de Soitec s'explique avant tout par sa capacité à évoluer d’un marché de niche à un marché de masse, celui des composants électroniques employés dans l'univers de l’informatique, puis dans les PC et les consoles de jeu, et aujourd’hui dans les smartphones.

La microélectronique est au cœur d'un plan européen de plusieurs centaines de millions d'euros. Bien entendu, André-Jacques Auberton-Hervé s'en félicite. Ses différents rôles donnent la possibilité à André-Jacques Auberton-Hervé de partager ses idéaux avec un grand nombre de personnes. Pour que l’Europe puisse continuer à se développer, l'union est selon lui indispensable.

Dans le courant des années 80, au terme de brillantes études et à seulement 24 ans, André-Jacques Auberton-Hervé obtient son doctorat et participe à des séminaires internationaux dans les domaines qu’il affectionne : les semi-conducteurs et le silicium. Ses études supérieures le mènent ensuite sur les bancs de Centrale Lyon. A l’école, il aime les matières techniques et la physique. Alors qu'il n'a même pas 25 ans, André-Jacques Auberton-Hervé voit ses recherches aboutir à des innovations spatiales et militaires. Cela lui vaut de participer à de nombreuses conférences scientifiques internationales.

Des projets pour la préservation de l'environnement

André-Jacques Auberton-Hervé appuie la création de fermes photovoltaïques dans différents pays. En plus de l’énergie photovoltaïque mise en place dans des zones ensoleillées, Soitec s'est lancée dans une activité d'éclairage LED et a notamment fourni une cinquantaine de gares. André-Jacques Auberton-Hervé met ses compétences au service du CEA (Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives), où il a été désigné conseiller auprès de l’administrateur.

Un spécialiste de la croissance au niveau international

La société d'André-Jacques Auberton-Hervé dispose d'une visibilité internationale, avec des usines réparties dans différentes régions du monde. En introduisant Soitec sur le second marché de l'Euronext sept ans après la fondation de la société, son PDG a pu résister à la concurrence. Son activité dans le domaine des semi-conducteurs a permis à André-Jacques Auberton-Hervé de développer sa clientèle sur toute la planète, notamment en Italie et en Arabie saoudite.